« Le design, ce n’est pas un concours de beauté »…

Ou réflexion sur la fonction et la forme.

« Alors que l’on parle beaucoup d’ « innovation », de « design thinking » et que l’on est confronté au quotidien à la surenchère technologique, la conférence sur le « design » donnée au TEDx Cannes 2014 par Fabrice Peltier (Président de l’Institut National du Design Packaging) a rappelé le rôle clé de l’expérience utilisateur et des services offerts.
Il rappelle à juste titre que si « le design sert à créer de la différence », « la plupart du temps le bon design ne se voit pas » et qu’il est partout dans nos objets du quotidien … y compris chez sa Mémé Jeannette ».

Source : extrait de l’article « Le design ce n’est pas un concours de beauté » sur le site du Pôle numérique CCI de Bordeaux

Cette présentation nous intéresse car elle expose avec simplicité l’importance de la fonction (le fond) avant de s’attacher à l’apparence, au design (la forme). L’objectif idéal étant bien sûr que la forme rejoigne et serve la fonction. Par exemple dans la réalisation d’icônes pour une interface graphique. Le graphisme apportant du sens pour l’utilisateur en ayant pour objectif de proposer un vocabulaire visuel le plus explicite et compréhensible possible. C’est en ce sens que se justifie la notion de « design graphique », considérant le terme « design » dans sa dimension de conception, de réflexion et non en le réduisant au « beau » (qui est somme toute subjectif).

C’est cette approche sur l’ergonomie, l’utilisabilité et l’expérience utilisateur que nous tâchons de mettre en oeuvre dans nos projets, que ce soit pour les sites web et applications (mobiles ou non), mais également pour les infographies et documents imprimés.

Remonter en haut de page