Intégrer une démarche UX à mon projet, c’est possible !

Tout d’abord qu’est-ce que l’expérience utilisateur (UX) ? Avant d’en décevoir certains, cet article ne porte pas sur le monde du X mais bel et bien sur celui de l’UX (pour User eXpérience) ou expérience utilisateur.

L’expérience utilisateur recouvre l’ensemble des points de contact entre un utilisateur et un système (site internet, application, produit, service…). Soigner cette étape revêt un enjeu capital quant à la réussite d’un projet, et donc par extension, quant à la perception de l’organisme ou de la société qui le propose.

En effet, dans la plupart des cas, l’utilisateur se retrouve seul, sans assistance face à une interface ou un produit qu’il ne connaît pas. Il s’avère donc primordial de l’accompagner le plus efficacement possible dans la quête de son besoin. Les expériences utilisateur soignées permettent de se différencier. Elles ont notamment contribué au succès de marques comme Apple, Google, Air BnB, BlaBlaCar…

Une mission d’UX consiste donc à intégrer cette approche centrée utilisateur lors du cycle de vie du projet. En effet, il convient de ne plus considérer un projet de manière linéaire, mais davantage comme une succession de plusieurs cycles pouvant se répéter et permettant de valider ou remettre en cause des hypothèses. C’est ce que l’on appelle une démarche itérative.

La très sérieuse agence de conseil américaine en expérience utilisateur Nielsen Norman Group définit ainsi le processus de « design thinking » en 6 étapes : Empathie avec l’utilisateur (Empathize), Analyse de ses besoins (Define), Phase d’idéation et/ou brainstorming (Ideate), Prototypage (Prototype), Test, et Développement (Implement)

Design thinking

Design Thinking 101 from NNGROUP.COM

Comme on peut le constater sur le schéma, un projet devrait être idéalement abordé avec cette approche expérimentale. Malheureusement, bien souvent dans la réalité, les échéances projets et les contraintes budgétaires ne permettent pas d’envisager aussi clairement une telle méthodologie.

Aussi, nous vous proposons une approche plus pragmatique permettant d’intégrer une réelle sensibilité utilisateur à vos projets tout en respectant vos contraintes.

Pour se faire nous vous proposons différents services afin de définir la stratégie adaptée à vos besoins :

– Analyse terrain et définition de personas : Interview préalable des utilisateurs afin d’établir un cahier de doléances des besoins, attentes mais aussi des éventuelles appréhensions.

– Rapport d’étonnement : analyse d’une interface existante afin de mettre en avant un ensemble de problématiques et dysfonctionnements.

Tri par cartes : ateliers avec un panel d’utilisateurs visant à hiérarchiser et ordonner votre contenu.

– Réalisation de maquettes fonctionnelles (wireframes, zoning) : prémaquettes (dépourvue de couche graphique) visant à définir les zones et composants que doit contenir une interface

– Prototypes fonctionnels navigables : simulation de scénarios d’utilisation définis au préalable permettant de tester l’utilisabilité d’une interface.

– Phase de tests de perception ou de tests d’utilisabilité et analyse des résultats : tests en face-à-face sur un panel de 5 utilisateurs* représentatifs de la cible afin de tester leur compréhension d’interfaces ou de leur faire tester des scénarios de tâches à effectuer. Analyse de leur expérience d’utilisation et rédaction d’un rapport de tests.

*Selon le site measuringusability.com tester avec 5 utilisateurs permet de lever environ 85% des problèmes d’utilisabilité sur quasiment n’importe quel produit.

 

Contactez-nous pour envisager ensemble la démarche appropriée à votre projet.

 

Illustration : Designed by Freepik

 

Remonter en haut de page